poursuivre


poursuivre

poursuivre [ pursɥivr ] v. tr. <conjug. : 40>
XVIe; porsuivir XIIIe; pursivre XIIe; lat. prosequi, d'apr. por, pour et suivre; cf. a. fr. persuir, du lat. persequi
ISuivre pour atteindre.
1Suivre de près pour atteindre (ce qui fuit, cherche à s'échapper). Poursuivre qqn. courir (après), pourchasser. Poursuivre une personne de très près. talonner (cf. Serrer de près). Poursuivre les fugitifs, les fuyards, les ennemis, des malfaiteurs. traquer. Motards qui poursuivent une voiture. Enfant poursuivi par un chien. fam. courser.
Pronom. (Récipr. ) Se suivre l'un l'autre pour s'atteindre. Jouer à se poursuivre.
2Tenter de rejoindre (qqn qui se dérobe). presser, relancer. Être poursuivi par ses créanciers. « étonné de sa propre ardeur à poursuivre des acheteurs qui se dérobaient » (Maurois).
3(XIIIe) Tenter d'obtenir les faveurs amoureuses de (qqn) (cf. fam. Courir après). « Je ne la suis plus, cette Rosine, que vous avez tant poursuivie ! » (Beaumarchais). Il la poursuit de ses assiduités.
4Fig. Poursuivre qqn de... : s'acharner contre lui par... ⇒ harceler. Elle le poursuivait de sa colère, de ses malédictions. « Poursuivi par la haine d'un père, je n'ai tenté aucun geste de défense » (F. Mauriac). Vieilli Poursuivre l'innocence. persécuter. « La vertu dans le monde est toujours poursuivie » (Molière).
(Choses) Hanter, obséder. Ces images lugubres me poursuivirent longtemps. « Jusque dans son sommeil cette idée le poursuivait » (A. Daudet).
5(1255) Engager contre (qqn) une action pénale (et accessoirement civile). accuser (cf. Engager des poursuites contre). Poursuivre qqn au civil, civilement; au pénal. « si l'on nous poursuit, nous saurons nous défendre » (Racine). « je vous poursuivrai en justice pour des dommages-intérêts » (Zola). Poursuivre qqn devant les tribunaux.
6(XIVe) Chercher à obtenir (qqch.). Nous poursuivons l'idéal sans jamais l'atteindre. Poursuivre un but, un objectif. « Poursuivre le réel, c'est chercher l'introuvable » ( Hugo).
II(v. 1250) Continuer sans relâche. Poursuivre sa marche, son voyage, son chemin. « Le somnambule poursuivait sa promenade » (Romains). « Chacun de nos concitoyens avait poursuivi ses occupations » (Camus). Poursuivre un travail, ses études. Poursuivre des recherches. conduire, mener. Absolt Il faut poursuivre. persévérer (cf. Soutenir l'effort).
Spécialt Poursuivre un récit, une conversation. « Elle sentait bien qu'il eût aimé de poursuivre sur ce sujet » (Montherlant). Absolt Poursuivez, cela m'intéresse ! continuer. (En incise) Je ne suis pas, poursuivait-il, la personne qui vous convient.
Pronom. (Réfl.) Se continuer. « Un drame incompréhensible pour lui se poursuivait entre ces deux personnages » (Duhamel). La discussion se poursuivit tard dans la nuit.
⊗ CONTR. Fuir, éviter. Commencer, inaugurer. Abandonner, arrêter, cesser.

poursuivre verbe transitif Suivre vivement quelqu'un, un animal, un véhicule pour l'atteindre : Les policiers poursuivaient un malfaiteur. Ne pas laisser quelqu'un tranquille, s'acharner contre lui : Poursuivre un rival d'une haine tenace. Obséder quelqu'un, le tourmenter : Un remords permanent le poursuit. Continuer à faire quelque chose, à y progresser : Poursuivre ses études. Continuer à parler ou reprendre son discours : Il poursuivit son exposé. Chercher à atteindre un but, un objectif : Poursuivre un idéal. Exercer une poursuite judiciaire ; mettre en mouvement l'action publique à l'encontre de l'auteur d'une infraction en vue d'obtenir sa condamnation. ● poursuivre (difficultés) verbe transitif Conjugaison Comme suivre. Emploi Poursuivre un butbutpoursuivre (synonymes) verbe transitif Suivre vivement quelqu'un, un animal, un véhicule pour l'atteindre
Synonymes :
Ne pas laisser quelqu'un tranquille, s'acharner contre lui
Synonymes :
- assiéger
- s'acharner contre
Obséder quelqu'un, le tourmenter
Synonymes :
Continuer à faire quelque chose, à y progresser
Contraires :
Continuer à parler ou reprendre son discours
Synonymes :
- persévérer dans
Chercher à atteindre un but, un objectif
Synonymes :
- courir après

poursuivre
v. tr.
rI./r
d1./d Suivre rapidement pour atteindre. Animal qui poursuit sa proie.
d2./d Tenter d'obtenir. Poursuivre des honneurs.
d3./d Fig. Rechercher sans cesse en importunant. Poursuivre une femme de ses assiduités.
|| (Sujet n. de chose.) Le remords le poursuit. Syn. tourmenter, harceler.
d4./d DR Intenter une action en justice contre (qqn). Poursuivre qqn devant les tribunaux.
rII./r Continuer (ce qu'on a commencé). Poursuivre ses études.
(S. compl.) Continuer un récit, un exposé. Laissez-moi poursuivre!
|| v. Pron. (Au sens réfléchi.) Continuer.

⇒POURSUIVRE, verbe trans.
I. —Chercher à atteindre.
A. —[Le suj. et le compl. d'obj. désignent un animé] Suivre avec ardeur pour rattraper, rejoindre (un animé qui fuit). Poursuivre un ennemi, du gibier, une proie; poursuivre qqn à coups de pierres; être poursuivi par les douaniers, les gendarmes. Westermann (...) continua de poursuivre les Vendéens en déroute, et les surprit à Beaupréau (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t.2, 1870, p.223). Un des (...) boucliers de bois à l'abri desquels les toreros poursuivis de trop près trouvent refuge (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p.441). V. coxalgie ex.:
1. Il possédait chiens pour plumes et chiens pour poil: ceux-ci, venus parfois de loin, des pays de vautraits, car il poursuivait aussi le grand poil, le sanglier et le loup.
PESQUIDOUX, Livre raison, 1928, p.124.
Empl. abs. Cette troupe (...) accoutumée à poursuivre plutôt qu'à combattre (...) n'ayant jamais goûté l'ivresse de la victoire, le nom de ses chefs ne l'entraînera point au-delà de ses devoirs (CONSTANT, Princ. pol., 1815, p.110).
Empl. pronom. réciproque. Deux fillettes (...) se poursuivaient au milieu des vieilles colonnes, s'atteignaient, luttaient comme de petites chèvres folles et finissaient par rouler sur le sol (FARRÈRE, Homme qui assass., 1907, p.258). Un émouchet et un corbeau se poursuivaient à coups de bec, sauvagement (DORGELÈS, Croix de bois, 1919, p.42).
Littéraire
♦[Le suj. et le compl. d'obj. désignent une allégorie] Une métaphore, comme sont, dans le tableau célèbre, la justice et la vengeance célestes poursuivant le crime (ALAIN, Propos, 1921, p.312).
P. anal. [Le suj. et le compl. d'obj. désignent des choses qui se déplacent] Une vieille lune usée se promène dans le bas du ciel, poursuivie par un petit nuage surprenant de netteté (COLETTE, Naiss. jour, 1928, p.33). V. incliner I B 1 ex. de Romains.
♦[Le compl. d'obj. désigne une chose immobile] Ursule toujours en tablier et poursuivant la poussière qui aurait pu tomber sur un meuble (ESTAUNIÉ, Mme Clapain, 1932, p.4).
B. —[Le suj. et le compl. d'obj. désignent une pers.]
1. Chercher avec ardeur à atteindre, à rejoindre (quelqu'un qui se dérobe) pour obtenir quelque chose de lui. Depuis huit jours, elle poursuivait Léon, sans parvenir à le voir (ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p.327). Tu peux vivre toute ta vie dans le dénuement et la misère (...) comme celui qui est poursuivi par les créanciers (SAINT-EXUP., Citad., 1944, p.622).
2. En partic. [Le suj. désigne un homme, le compl. d'obj. désigne une femme] Chercher avec assiduité à obtenir les faveurs amoureuses d'une femme, à l'épouser. Elle s'attendrissait, lui communiquait tout bas (...) des histoires de messieurs très bien qui la poursuivaient encore (ZOLA, Nana, 1880, p.1290). D'autres (...) ont poursuivi des femmes mariées que l'ennui livrait aux adultères de province (NIZAN, Conspir., 1938, p.76):
2. Trop niaise pour être perverse, cela doit l'amuser, tous ces hommes échauffés qui la poursuivent, la relancent jusque dans l'écurie.
DORGELÈS, Croix de bois, 1919 p.116.
Rem. Le syntagme poursuivre une femme de ses assiduités (v. assiduité ex. 5) est très proche de l'empl. I B 4.
3. DR. Chercher à faire condamner en justice. Poursuivre un criminel; poursuivre qqn en justice, devant les tribunaux; poursuivre qqn au civil, au criminel, au pénal; être poursuivi pour (avoir commis) un crime, un délit. Vous ne sauriez poursuivre l'acquéreur sans faire mettre en cause votre femme (...) je crois que vous aurez tort de contester la légalité de cette vente (BALZAC, Gobseck, 1830, p.417). Il poursuivait la Forestière pour infractions graves aux clauses du règlement et de la convention (GIDE, Voy. Congo, 1927, p.774):
3. ... Andrée se répandait en propos diffamatoires, souhaitant être poursuivie en dénonciation calomnieuse pour pouvoir articuler contre son père des faits déshonorants dont il n'aurait pu prouver la fausseté.
PROUST, Fugit., 1922, p.603.
Empl. abs. L'huissier devait poursuivre jusqu'à ce que le négociant fût en faillite; César cessait alors toute procédure (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p.67). Le gouvernement (...) refusa de poursuivre, et Picquart, qui ne doute de rien, poursuivit de son chef (...) il trouva un juge (...) qui voulut juger, non servir (CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p.27).
[P. méton.]
♦[Le compl. d'obj. désigne un délit, un crime ou ce qui le constitue] Chercher à obtenir en justice la condamnation de quelque chose, la réparation d'un dommage. Poursuivre la contrefaçon, un pamphlet. Un avertissement donné par le législateur aux fonctionnaires chargés de poursuivre les délits, un avertissement de ne point intenter d'accusations téméraires (COURIER, Pamphlets pol., Procès, 1821, p.110).
♦[Le compl. d'obj. désigne ce qui est demandé] Chercher à obtenir (quelque chose) en justice. Poursuivre une expropriation, un arrêt (Ac.). L'expropriation des immeubles qui font partie de la communauté, se poursuit contre le mari débiteur, seul, quoique la femme soit obligée à la dette (Code civil, 1804, art. 2208, p.405). Bien que le capitaliste n'eût pas voulu en poursuivre le recouvrement [de billets], il avait fait prononcer par le tribunal de commerce (...) la condamnation d'Arnoux (FLAUB., Éduc. sent., t.2, 1869, p.264).
Vendre un immeuble tel qu'il se poursuit et comporte. V. comporter II C.
4. Au fig. [Avec un compl. prép. introd. par de désignant une manifestation de l'activité humaine, le plus souvent un sentiment agressif] Se montrer hostile contre quelqu'un, l'importuner avec obstination. Poursuivre qqn de ses calomnies, de sa haine, de ses malédictions, de sa présence, de ses quolibets, de ses rires. «À boire, à boire!» ce cri d'avidité douloureuse, dont les blessés poursuivent les passants, au moindre bruit de pas qui les tire de leur somnolence (ZOLA, Débâcle, 1892, p.428). Je ne prends (...) parti pour aucun des spirituels que Nicole a poursuivis de ses anathèmes (BREMOND, Hist. sent. relig., t.4, 1920, p.493):
4. ... mon voisin M. Ménage (...) se plaignit de la décadence des arts, poursuivit de ses invectives les philistins, ennemis nés du génie, vomit longuement la peinture chlorotique d'Ary Scheffer...
A. FRANCE, Vie fleur, 1922, p.392.
[Le compl. d'obj. désigne une manifestation de l'esprit humain] La haine dont vous poursuivez la malignité, le mensonge ou la perfidie (BOYLESVE, Leçon d'amour, 1902, p.151). Renan (...) poursuit de son ressentiment cette théologie, dont rien ne lui a fait découvrir les vivantes richesses (MASSIS, Jugements, 1923, p.76):
5. Nietzche poursuivit de ses sarcasmes étincelants tous les vestiges du Moyen-Âge. Il réserva ses coups les plus durs au christianisme. Il s'acharna ensuite sur les dernières restrictions morales qui retardaient la libération définitive de la puissance humaine.
J.-R. BLOCH, Dest. du S., 1931, p.262.
Vx. [Sans compl. prép. introd. par de] Synon. pourfendre. Une classe d'hommes (...) qui, se dévouant à poursuivre les préjugés (...) mirent leur gloire à détruire les erreurs populaires (CONDORCET, Esq. tabl. hist., 1794, p.159).
[Le suj. désigne une chose abstr.]
♦Ne pas cesser d'accabler. Être poursuivi par le besoin, la fatalité, la malchance, le malheur. Une sorte de délire de terreur, où il était poursuivi par des hallucinations et voyait des prêtres qui voulaient l'empoisonner (GONCOURT, Journal, 1864, p.62). Poursuivi par la haine d'un père, je n'ai tenté aucun geste de défense (...) sans en éprouver de l'inquiétude (MAURIAC, Noeud vip., 1932, p.299):
6. Pour apitoyer mon père, je lui représentai la malédiction qui poursuivait Silbermann, son martyre secret, les transes où il vivait actuellement.
LACRETELLE, Silbermann, 1922, p.130.
♦Occuper sans cesse l'esprit de quelqu'un, l'obséder. La crainte des créanciers le poursuivait sans cesse (VALLÈS, Réfract., 1865, p.12). Elle était souvent poursuivie d'idées fixes qui l'obsédaient (MAUPASS., Une Vie, 1883, p.253):
7. Hier, avec Em. au musée anatomique et au musée paléontologique; poursuivi par la phrase des Goncourt: «Au jardin des Plantes... peu de dépense d'imagination de la part du Créateur. Beaucoup trop de répétitions de formes chez les animaux.»
GIDE, Journal, 1902, p.124.
C. —[Le suj. désigne une pers.; le compl. d'obj. désigne le plus souvent une chose abstr.] Chercher d'une manière tenace à obtenir, à trouver quelque chose de difficile à atteindre. Poursuivre le bonheur, un but, une chimère, la fortune, la gloire, le profit, un rêve, la richesse, une vengeance. Le penseur olympien (...) poursuivant en toute chose la vérité critique (RENAN, Avenir sc., 1890, p.440). Problème dont il poursuivait la solution (BERNANOS, Crime, 1935, p.812):
8. ... cette recherche d'accord entre son milieu et sa race (...) est, pour le créateur, à ce point despotique qu'il la poursuit dans toutes ses formes d'expression...
FAURE, Espr. formes, 1927, p.100.
[P. méton., le suj. désigne une manifestation, une activité de l'esprit humain] La théorie que poursuit la science (RENOUVIER, Essais crit. gén., 3e essai, 1864, p.78). Ces recherches que je trouve peu fructueuses ont du moins le mérite de poursuivre la précision (VALÉRY, Variété III, 1936, p.40). Le langage des images devient art si dans sa forme il poursuit la qualité (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p.101).
II. —Continuer sans relâche. Le rossignol poursuivait tranquillement sa chanson commencée (ABOUT, Roi mont., 1857, p.127). Cette route incessamment rongée par la gelée, la neige, le soleil, la lente action des eaux secrètes qui poursuivent été comme hiver leur travail souterrain (BERNANOS, Crime, 1935 p.733):
9. ... en décidant de ne pas poursuivre l'ascension, et de retourner de l'Alte Hütte, il n'avait fait qu'obéir à la prudence du guide.
PEYRÉ, Matterhorn, 1939, p.221.
SYNT. Poursuivre une action, une analyse, sa carrière, son chemin, une comparaison, une conversation, sa course, son effort, une enquête, ses études, son évolution, un examen, une expérience, la guerre, sa lecture, la lutte, sa marche, son oeuvre, une politique, sa promenade, une publication, ses recherches, son récit, sa route, sa tâche, son travail.
Fam., vx. Poursuivre sa pointe. ,,Continuer son dessein, l'entreprise qu'on a faite, avec la même chaleur, la même vigueur qu'on l'a commencée`` (Ac. 1835, 1878). Je ne poursuis plus ma pointe dans l'hétérodoxie, et pourtant tout en me taisant, je ne peux pas m'empêcher de vous trouver injuste contre l'islamisme et contre moi (GOBINEAU, Corresp. [avec Tocqueville], 1843, p.71).
En partic. [Le compl. d'obj. est un propos au style dir.] Continuer de parler, de raconter; reprendre après une brève interruption. Un écrivain bien supérieur à Buffon, poursuivait Rivarol sans s'interrompre, c'est Montesquieu (CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1822, p.115). Lorsque son mobile s'est évanoui, poursuit Ansermet, l'art ne peut rendre quelque fermeté à son propos que par le dogmatisme et le formalisme (SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p.123).
Empl. abs. Il s'interrompit un instant et nous nous tûmes tous deux, car je n'aurais pas osé dire un mot, voyant qu'il allait poursuivre (VIGNY, Serv. et grand. milit., 1835, p.175). Il sembla hésiter à poursuivre. Mais il était visible qu'il souhaitait dire encore quelque chose (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p.192).
Empl. abs. Continuer, aller plus loin. Ce journal a été interrompu hier par le déjeuner et il ne m'a pas été possible de le reprendre (...) je veux profiter de la demi-heure jusqu'à l'arrivée des Schnitzler pour poursuivre (DU BOS, Journal, 1927, p.229):
10. Je ne sais si l'imagination peut aller plus loin; mais l'esprit poursuit quand elle s'arrête; l'étendue se présente à lui, la toute-puissance, l'infinité...
JOUBERT, Pensées, t.1, 1824, p.97.
En partic. Continuer d'avancer, de marcher. Tu vas, dit-il au domestique, poursuivre jusqu'à la ferme; moi, j'ai affaire à Juvigny, et j'y retourne (THEURIET, Mariage Gérard, 1875, p.122). Comme la bourrasque s'était calmée, Albertine me demanda de poursuivre jusqu'à Saint-Cloud (PROUST, Guermantes 2, 1921, p.389).
Empl. pronom. passif. Commencées dans l'après-midi du 4, les attaques allemandes se poursuivirent dans la journée du 5 (JOFFRE, Mém., t.1, 1931, p.398). Je réponds en peu de mots et ce préambule qui se poursuit dans l'escalier (...) prend fin au premier étage (BILLY, Introïbo, 1939, p.200):
11. L'oeuvre se poursuivit avec beaucoup de chaleur jusqu'à ce qu'on y eût mis la dernière main et qu'on l'eût portée au plus haut degré de la perfection...
GAUTIER, Tra los montes, 1843, p.149.
Prononc. et Orth.:[], (il) poursuit [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.I. Le suj. désigne une pers. A. L'obj. désigne une pers. 1. Ca 1160 trans. «suivre vivement pour atteindre (le plus souvent, des ennemis)» (Eneas, 5122 ds T.-L.); ca 1165 (BENOÎT DE STE-MAURE, Troie, 11599, ibid.); ca 1200 réfl. «courir les uns après les autres pour se rattraper» (1re Continuation de Perceval, 5474, éd. W. Roach, t.1, p.149); ca 1275 part. prés. adj. «(en parlant d'un cheval) bien fait pour la poursuite» (ADENET LE ROI, Enfances Ogier, éd. A. Henry, 3761); 1690 id. subst. (FUR.); 1919 id. cycl. (Vélo-Sport, 27 juil. in Lapaille, 9 ds QUEM. DDL t.10); 2. ca 1170 fig. «persécuter» (Rois, I, 1, 2, éd. E. R. Curtius, p.1); fin XIIes. (Sermons de St Bernard, éd. W. Foerster, 117, 25: nostre sires li respondit [à Paul]. Je suys Jhesus de Nazareht cui tu porseus); 1674 poursuivre de «importuner par» (BOILEAU, Art poétique, IV ds OEuvres, éd. F. Escal, p.181: ... Et poursuit [ce rimeur furieux] de ses vers les passans dans la ruë); 3. ca 1200 «suivre, escorter (quelqu'un)» (Aiol, 947 ds T.-L.); 1318-20 part. prés. subst. «second du héraut d'armes dans un tournoi» (WATRIQUET DE COUVIN, Dits, 242, 32, ibid.); 4. ca 1228 «harceler (quelqu'un) pour en obtenir quelque chose» (GERBERT DE MONTREUIL, Roman de la Violette, 5271, ibid.:... les gens vous porsivirent, Li un pour avoir a mangier, Et li autre pour prëechier); 5. ca 1260-72 «s'empresser auprès d'une femme» (Jean Bretel à Adam de La Halle ds Jeux-partis, éd. A. Långfors, CXIX, 11); 6. 1271 «agir en justice contre quelqu'un» (doc. Bibl. nat. 10967, fol. 59 r° ds GDF. Compl.); 1347-48 (ds Doc. relatifs aux comtés de Champagne et de Brie, éd. A. Longnon, t.3, p.399, O). B. L'obj. désigne un inanimé 1. a) 1188 «chercher à atteindre, à attraper, à obtenir» (AIMON DE VARENNES, Florimont, éd. A. Hilka, 6392: Que guerre fut, ele le chasce; Que la porsut, ele se quasce); 1er quart XIIIes. inf. subst. (RENCLUS DE MOLLIENS, Miserere, 228, 11 ds T.-L.); ca 1370 (NICOLE ORESME, Ethiques, éd. A. D. Menut, VI, 2, p.332: que l'appetit poursuive ce que la raison ou entendement dit estre bon); b) ) 1255 dr. «réclamer, chercher à obtenir par voie judiciaire» poursivre le droit (d'une chose) en la court (Trésor des chartes du comté de Rethel, éd. G. Saige et H. Lacaille, t.1, p.263); 1290 porsivir l'apel (Cart. de l'év. de Laon, Arch. Aisne ds GDF.); 2e moit. XIIIes. porsuir son droyt (doc. Arch. Vat., ibid.); ) 1287 «quêter, recueillir» poursuidre le droit de la novelle coustume (Doc. relatifs aux comtés de Champagne et de Brie, t.3, p.50, O); 2. a) ca 1200 «continuer en menant à bien, accomplir, exécuter» empl. abs. (1re Continuation de Perceval, 2945, éd. W. Roach et R. H. Ivy, t.2, p.87: Et or commandez! Je ferai De tot mon pooir a porsivrre); fin XVIes. poursuivir l'histoire armoriale (VAUQUELIN, Sat., A Chiverny ds HUG.); b) ca 1274 «continuer son chemin, continuer à marcher» empl. abs. (ADENET LE ROI, Berte, éd. A. Henry, 2395: Tant ont par lor jornees alé et pourseü...); c) 1283 possievre a + inf. (doc. Arch. nat. J 407, pièce 5 ds GDF. Compl.); d) 1655 empl. abs. «continuer un récit, un discours» (MOLIÈRE, Étourdi, III, 2). II. Le suj. désigne un inanimé 1. fin XIIIes. «ne pas cesser d'accabler, persécuter» (Dialogus animae conquerentis et rationis consolantis, II, 9, éd. F.Bonnardot ds Romania t.5 1876, p.275: où que je füi, mé mal me porsoeve); 2. 1268 réfl. «se continuer dans le temps» (Claris et Laris, 71 ds T.-L.: ... la guerre d'oir en hoir Se porsuit et se porsivra); 3. ca 1276 id. «se continuer dans l'espace» en parlant d'un tracé; ici, d'un trait du visage (ADAM DE LA HALLE, Jeu de la feuillée, éd. O.Gsell, 126: Li bouche apres se poursievoit, Graille as cors et grosse ou moilon, Fresche, vermeille comme rose). Du b. lat. prosequi, relevé au VIes. (Lex sal. Tit. 57, § 1 ds NIERM.) dans le syntagme prosequi causam «former une instance, poursuivre une cause»; en 884-885 au sens de «exécuter»; en 1070 à celui de «donner suite à»; av. 1132 à celui de «tenter, chercher à» (NIERM.); ce verbe est att. sous la forme prosevere en 514 [ms. VIIIes.] (Formulae andecavenses, 4, 33, terme de dr., d'apr. J.PIRSON ds Rom. Forsch. t.26, 1909, p.920; v. aussi DU CANGE) et sous la forme prosequire en 720-730 (Formulaire de Marculf, terme de dr. ds NIERM.) cf. suivre. Les sens de prosequi sont, à l'époque class., exprimés par le verbe persequi (devenu persequere), type qui domine dans la partie sud du domaine gallo-rom. (cf. a. prov. persegre ca 1180 Rouergue «observer, exécuter» ds BRUNEL, n° 179, 12, t.1, p.167) et dont les représentants seront finalement évincés par ceux de prosequi dans la partie nord, FEW t.8, p.264b; de persequi, l'a. fr. parsivre (ca 1130 Lois de Guillaume, éd. J. E. Matzke, art.21, p.18: parsivre sun apel; ca 1140 «courir après, chercher à atteindre quelqu'un» GAIMAR, Estoire des Engleis, éd. A. Bell, 5915; 1re moit. XIIes. «persécuter» Psautier d'Oxford, éd. Fr. Michel, VII, 1; 1269-78 parsuivre l'estoire JEAN DE MEUN, Rose, éd. F. Lecoy, 3487). Fréq. abs. littér.:8093. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 10235, b) 12859; XXes.: a) 10135, b) 12698.
DÉR. 1. Poursuivable, adj., rare. Qui peut être poursuivi. a) [Corresp. à supra I B 3] Un homme de lettres déjà poursuivi et qui se sent poursuivable toute sa vie (GONCOURT, Journal, 1856, p.285). b) [Corresp. à supra II] Cette idée lui parut singulière, peu réalisable, guère poursuivable (MAUPASSANT ds Lar. encyclop.). []. 1re attest. 1540 dr. «qui peut faire l'objet d'une poursuite» vassaux poursuivables (Placard de l'emp. Charl. V contre les banquerout. fugitifs, Coust. gén. du comté d'Artois ds GDF.), rare; de poursuivre, suff. -able. 2. Poursuiveur, subst. masc., synon. rare de poursuivant. a) [Corresp. à poursuivant A] Pas élastique d'un poursuiveur de proie (ROSNY ds Lar. Lang. fr.). b) [Corresp. à poursuivant B 1] Un jeune duc, grand poursuiveur de belles (BESCH. 1845-46). Un poursuiveur de femmes (Lar. 19e-Lar. encyclop., Lexis 1975). []. 1res attest. a) 1re moit. XIIes. «celui qui persécute» (Psautier de Cambridge, éd. Fr. Michel, 141, 6: delivre mei de mes pursewëours [a persecutoribus meis; cf. ibid., 118, 150: mi parsiwëur]), b) 1788 «celui qui poursuit une femme de ses assiduités» (FÉR. Crit.:un jeune duc, grand poursuiveur de belles —l'auteur considère le mot comme appartenant au ,,style burlesque``), rare; de poursuivre, suff. -eur2. L'a. fr. parsiwëur est dér. du verbe a. fr. parsivre, v. poursuivre.
BBG. —GOHIN 1903, p.242 (s.v. poursuiveur).

poursuivre [puʀsɥivʀ] v. tr. [CONJUG. suivre.]
ÉTYM. XIIIe; pursivre, porsivre, XIIe; comp. de per- (pour-), et suivre.
———
I Suivre pour atteindre.
1 Suivre de près, rapidement, pour atteindre (ce qui fuit, cherche à s'échapper). || Poursuivre quelqu'un. Courir (après), pourchasser (→ Être aux trousses de qqn). || Poursuivre une personne de très près. Serrer (de près), talonner (→ Mettre l'épée dans les reins). || Il se mit à le, à la poursuivre. Poursuite (se mettre, se lancer, se jeter à la poursuite de…). → Abusif, cit. 2. || Poursuivre les fugitifs (cit. 6), les fuyards (→ Attaquer, cit. 17), les proscrits (→ Intercéder, cit. 3), les ennemis, les malfaiteurs. Donner (la chasse), traquer. || Rêver qu'on est poursuivi par des ennemis (→ Dormir, cit. 36). || Poursuivre qqn en courant, à cheval, dans une voiture… || Motards qui poursuivent une voiture (cf. Prendre en chasse). || Poursuivre qqn à coups de pierres, en lui jetant des pierres (→ 1. Le, cit. 4). || Poursuivre qqn pour l'attaquer, le battre. Foncer (sur). || Poursuivre un cerf. Chasser, courir (II., v. tr.), courre, forcer.(Le sujet désigne un animal). || Enfant poursuivi par un chien. || Le lynx (cit. 1) poursuit son gibier jusqu'à la cime des arbres.Oiseau qui poursuit un lièvre. Voler (vén.).
1 La gent maudite aussitôt poursuivit
Tous les pigeons, en fit ample carnage.
La Fontaine, Fables, VII, 8.
2 (V. 1228). Tenter de rejoindre (une personne qui se dérobe). Presser, relancer (→ S'attacher aux pas de…, être après ses chausses, à ses trousses). || Être poursuivi par ses créanciers. || Admirateurs, journalistes qui poursuivent une vedette. Importuner. || Poursuivre des acheteurs qui se dérobent (→ Difficulté, cit. 2).
3 (V. 1265). Tenter d'obtenir les faveurs amoureuses de (qqn). Courir (courir après; fam.). || Cette Rosine que vous avez tant poursuivie (→ 2. Le, cit. 34). || On cesse d'aimer ce qu'on cesse de poursuivre (→ 1. Pensée, cit. 3). || Poursuivre ce qui se refuse et refuser ce qui s'offre (→ Coquetterie, cit. 9).Il la poursuit de ses assiduités. Assiéger.
2 Être trop belle, être trop poursuivie,
De ses beautés engendrer trop d'envie.
Clément Marot, Opuscules, XI.
3 Mme Berthe d'Avancelles avait jusque-là repoussé toutes les supplications de son admirateur désespéré (…) Pendant l'hiver à Paris, il l'avait ardemment poursuivie, et il donnait pour elle maintenant des fêtes et des chasses en son château normand de Carville.
Maupassant, les Contes de la Bécasse, « Un coq chanta ».
4 (XVIIe). || Poursuivre qqn de…, s'acharner contre lui par… Harceler (→ Être après qqn). || Elle le poursuivait de sa haine, de ses malédictions (→ Interdire, cit. 19). || Poursuivre qqn de ses injures, de ses menaces ( Aboyer, fig.) de ses traits (→ Larder de ses traits).Vieilli. (Compl. n. de chose abstraite). || Poursuivre l'innocence (→ Crime, cit. 22). Persécuter, tourmenter (→ S'attaquer à…, faire la guerre à…).
4 La vertu dans le monde est toujours poursuivie;
Les envieux mourront, mais non jamais l'envie.
Molière, Tartuffe, V, 3.
5 La haine dont on poursuit la philosophie est la même que la haine dont on poursuit la théologie (…) C'est toujours la métaphysique et la pensée que l'on poursuit et le spirituel et la liberté et la fécondité.
Ch. Péguy, Note conjointe, Sur Descartes, p. 295.
6 Elle (Junon) a poursuivi de sa haine toutes les maîtresses de Jupiter. Pour soustraire la nymphe Io à sa furie, il avait métamorphosé en vache cette jeune fille. Un taon envoyé par Junon rendit la bête folle, au point qu'elle se jeta dans la Méditerranée pour échapper à ses piqûres.
Émile Henriot, Mythologie légère, p. 45.
5 (Sujet n. de chose). Se dit du sort, de la destinée, etc., personnifiés. || La Providence s'acharnait (cit. 5) à le poursuivre. || La malchance, la déveine le poursuit (→ Perte, cit. 11). || L'ennui (cit. 29) nous poursuit.(V. 1170; le sujet désigne une image, un sentiment pénible constamment présent à l'esprit). Hanter, obséder. || Ces images lugubres (cit. 2) me poursuivirent longtemps. || « Je l'évite (cit. 14) partout; partout il (ce songe) me poursuit » (Racine).
7 Jusque dans son sommeil cette idée le poursuivait.
Alphonse Daudet, le Petit Chose, II, XII.
8 J'ai vu une Vierge de Murillo qui me poursuit comme une hallucination perpétuelle (…)
Flaubert, Correspondance, 282, 9 avr. 1851.
6 (1255). Dr. (procéd.). Le sujet désigne la partie civile ou le ministère public. Agir, ester en justice contre (qqn). Accuser, actionner, attraire (cf. Diriger, engager des poursuites contre…). || Poursuivre qqn au civil, civilement, au criminel. || Ses amis voulaient qu'il poursuivît ses diffamateurs (→ Perce-oreille, cit.). || Être poursuivi pour déni (cit. 3) de justice. || Occuper (cit. 7) pour le père et poursuivre le fils.
9 C'est mon père ! Vraiment, vous leur pouvez apprendre
Que si l'on nous poursuit, nous saurons nous défendre.
Racine, les Plaideurs, II, 3.
10 — C'est bon, j'irai chez le juge, à Châteaudun, et il me fera rentrer chez moi, et je vous poursuivrai en justice pour des dommages-intérêts… Au revoir !
Zola, la Terre, V, V.
Spécialt. Demander devant les tribunaux la répression de… || Poursuivre l'usage de faux.
7 (1287). Chercher à atteindre, à obtenir (qqch.). || Poursuivre la fortune, la gloire. Chercher; briguer, rechercher (→ Bagage, cit. 3). || Poursuivre son intérêt (→ Hypocrisie, cit. 8). || Nous poursuivons l'idéal sans jamais l'atteindre (cit. 36). || Les hommes ont toujours poursuivi la vérité absolue (cit. 17). || Poursuivre quelque chose d'inaccessible (cit. 9), des rêves, des songes (→ Abuser, cit. 13). || L'image qu'ils poursuivent leur échappe (→ Étreindre, cit. 6). || Poursuivre un dessein (cit. 13). || Poursuivre un but (supra cit. 20). → Justifier, cit. 22; moral, cit. 4; mystifier, cit. 3. || Poursuivre un but en commun ( Associer [s'], conspirer; → Association, cit. 12). || Poursuivre deux buts à la fois (→ Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois).
11 Poursuivre le réel, c'est chercher l'introuvable.
Hugo, la Légende des siècles, XLII.
12 (…) surtout (…) n'est-ce plus lui (Liszt) qui poursuit le succès, mais bien le succès qui perd haleine à le suivre (…)
Berlioz, Beethoven, p. 135.
Dr. Chercher à obtenir par voie juridique. || Poursuivre l'expropriation (cit. 1). || Poursuivre un procès, une affaire.
13 Nous verrons bientôt si le conseil voudra bien revoir et réformer le procès des Sirven. Il y a cinq ans que je poursuis cette affaire.
Voltaire, Correspondance, 3254, 13 janv. 1768.
———
II (V. 1188). Continuer sans relâche (compl. n. de chose : action, opération). || Poursuivre sa marche (→ Daigner, cit. 8), son voyage (→ Moraliser, cit. 1), son chemin (→ Homme, cit. 10; justesse, cit. 9). Aller, passer (son chemin). || Poursuivez votre chemin : partez. || Poursuivre une affaire qui vaut la peine d'être achevée (→ Abandonner, cit. 4). || Poursuivre son œuvre (→ Détourner, cit. 11) avec lenteur, constance, opiniâtreté (→ Creuser son sillon). || Poursuivre un travail (→ Naturalisation, cit. 2). || L'assemblée a poursuivi ses travaux. || Poursuivre ses études. || Poursuivre des investigations (→ Perler, cit. 2). || Poursuivre des recherches assez loin… Conduire, mener, pousser (→ Moisissure, cit. 2; papillonner, cit. 3).Absolt. || Il faut poursuivre. Persévérer, soutenir (l'effort).
14 (…) — Poursuis, Néron, avec de tels ministres.
Par des faits glorieux tu te vas signaler.
Poursuis. Tu n'as pas fait ce pas pour reculer.
Racine, Britannicus, V, 6.
15 Le somnambule poursuivait sa promenade, ou plutôt il la répétait, faute d'espace.
J. Romains, les Copains, I.
16 Jusque-là (…) chacun de nos concitoyens avait poursuivi ses occupations, comme il l'avait pu, à sa place ordinaire.
Camus, la Peste, p. 81.
Spécialt. (Le compl. désigne un récit, un discours). || Poursuivre un récit, une narration (→ Donner, cit. 39).Absolt. || « Je serais bien aise de poursuivre » (→ Ici, cit. 19, Descartes). || Poursuivez, cela m'intéresse !(En incise). || Le passif (cit. 3) de la succession, poursuivit le notaire, excédait l'actif (→ aussi Pelure, cit. 1).
17 Cette fille (…) — Poursuis. — N'est rien moins qu'inhumaine.
Molière, l'Étourdi, III, 2.
18 Maintenant Alban lui décrivait le secteur. Elle sentait bien qu'il eût aimé de poursuivre sur ce sujet.
Montherlant, le Songe, I, VIII.
Intrans. (vx). || Poursuivre à, de… (suivi de l'infinitif) : continuer à, de… || Poursuivre à vouloir qqch. (→ Excellence, cit. 1).
——————
se poursuivre v. pron.
1 (Récipr.). Se suivre l'un l'autre pour s'atteindre (en parlant de deux ou plusieurs personnes ou animaux). || Jouer à se poursuivre (→ 1. Fou, cit. 9). || Singes qui se poursuivent d'arbre en arbre (→ 1. En, cit. 39). || Martinets (2. Martinet, cit. 1) qui se poursuivent.
Par anal. || Entrelacs (cit. 2) qui se poursuivent.
Fig. || Ils se poursuivent de leur haine.
2 (1276; sens II; sujet n. de chose; réfléchi). Se continuer (→ Essai, cit. 1). || Un drame se poursuivait entre ces deux personnages (→ Obscur, cit. 12). || Parlote (cit. 4) qui se poursuit indéfiniment. || La discussion se poursuivait dans les journaux (→ Naître, cit. 16).Dr. || Vendre un immeuble tel qu'il se poursuit et se comporte.
——————
poursuivi, ie p. p. adj.
|| Bandits poursuivis par la police. || Animaux chassés et poursuivis.N. || Les poursuivants et les poursuivis.Femme poursuivie par des admirateurs.Fig. || Héros poursuivi par la fatalité (→ Incompris, cit. 3). || Poursuivi par un souvenir ineffaçable (cit. 7).(Au sens I, 6). || Journaliste, journal poursuivi pour un article, poursuivi en diffamation.(Au sens I, 7). || Le but, l'objectif poursuivi.
CONTR. Fuir, éviter. — Amorcer, commencer, inaugurer. — Abandonner, arrêter, cesser, classer.
DÉR. Poursuivable, poursuivant, poursuiveur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • poursuivre — Poursuivre, actif. acut. Est aller avec tout soing et diligence apres quelque chose, et est un mot prins des veneurs, dont viennent Poursuitte, Poursuivant, lesquels par translation sont usitez en mainte autre chose, Persequi, Agere, Vestigiis… …   Thresor de la langue françoyse

  • poursuivre — Poursuivre. v. a. Suivre quelqu un avec vitesse, courir apres quelqu un dans le dessein de l atteindre, de le prendre. Poursuivre vivement, chaudement. poursuivre l espée dans les reins. il poursuivit les ennemis deux jours durant. le Prevost… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • POURSUIVRE — v. a. Suivre quelqu un avec vitesse, courir après quelqu un dans le dessein de l atteindre, de le prendre. Poursuivre vivement, chaudement. Poursuivre l épée dans les reins. Poursuivre à coups de pierres. Il poursuivit les ennemis deux jours… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • poursuivre — (pour sui vr ) v. a.    Il se conjugue comme suivre. 1°   Suivre quelqu un avec vitesse pour l atteindre. •   Elle partit des ports d Angleterre à la vue des vaisseaux des rebelles, qui la poursuivaient de si près, qu elle entendait presque leurs …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • POURSUIVRE — v. tr. Suivre quelqu’un avec application, avec ardeur, courir après quelqu’un dans le dessein de l’atteindre, de le prendre. Poursuivre l’épée dans les reins. Poursuivre à coups de pierres. Ce général poursuivit les ennemis deux jours durant. On… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • poursuivre — vt. , courir après (qq.), le suivre dans tous ses déplacements ; chasser, pourchasser ; tourmenter (qq.) : PORSUIVRE (Albanais.001, Annecy.003, Chambéry.025, Demi Quartier.104, Leschaux.006, Thônes.004), porchuivre (Beaufort.065, Conflans.087,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • poursuivre — sekti taikinį statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Visą laiką kreipti ginklus tiksliai į taikinį arba nutaikyti į judantį taikinį sekančiąją priemonę. atitikmenys: angl. track; track to pranc. poursuivre …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • poursuivre — (v. 3) pour + suivre Présent : poursuis, poursuis, poursuit, poursuivons, poursuivez, poursuivent ; Futur : poursuivrai, poursuivras, poursuivra, poursuivrons, poursuivrez, poursuivront ; Passé : poursuivis, poursuivis, poursuivit, poursuivîmes,… …   French Morphology and Phonetics

  • Poursuivre — III гр., (avoir) P.p.: poursuivi 1) Преследовать 2) Привлекать к ответственности Présent de l indicatif je poursuis tu poursuis il poursuit nous poursuivons vous poursuivez ils pou …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • Poursuivre son chemin, son petit bonhomme de chemin — ● Poursuivre son chemin, son petit bonhomme de chemin ne pas s arrêter ; ne pas s occuper de ce qui se fait …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.